Mon nouveau quotidien d’entrepreneur à 100%

Sep 15, 2021 | Podcast | 0 commentaires

✔ Maintenant que je suis entrepreneure à 100%, mon organisation a quelque peu changée.

Pour te remettre un peu dans le contexte, je te fais un rapide petit flashback sur le début d’année 2021 : j’avais réalisé un épisode de podcast sur mes objectifs de cette année en annonçant que je souhaitais quitter le salariat à l’automne mais ça s’est fait beaucoup plus tôt que prévu puisque j’ai quitté mon job en Avril !

Mais contrairement à d’autres, je n’ai pas quitté le salariat parce que ça ne me plaisait plus ou que j’étais dans une mauvaise boite mais cela faisait déjà 3 ans que je jonglais entre ma propre entreprise et mon travail salarié car j’aimais énormément mon poste dans cette boite-là et j’ai gardé ce rythme jusqu’à ce que je n’ai plus assez de temps pour gérer les deux. 🥵

Ça fait donc 5 mois que je suis à plein temps pour Graphic Medias et cela a bouleversé 3 grands axes dans mon quotidien. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, laisse moi te dire ce qui m’a poussé à entreprendre à 100%… 😉

C’est tout simplement d’être libre ! La liberté des choix, de gérer mon temps et mes propres décisions et ce sont ces raisons qui se sont amplifiées au point de me dédier entièrement à mon compte.

Le début d’année a super bien commencé, j’ai eu beaucoup de demande mais je me suis rapidement retrouvée bloquée. ❌ À force d’échanger mon temps contre de l’argent, je ne pouvais pas atteindre le chiffre d’affaires que je me suis fixée (n’ayant que 24h dans ma journée comme nous tous 😢). Ne pouvant pas aider tout le monde faute de temps, j’ai du trouver une solution : créer une formation (et ça a changé pas mal de choses dans mon quotidien).

Je suis intimement convaincue que chaque entrepreneur(e) qui se lance a vraiment envie de partager de magnifiques choses et c’est ce qui me pousse à proposer des produits, services et autres solutions pour aider un maximum d’entrepreneurs à briller en ligne pour toucher le plus de monde avec leurs messages et leurs savoirs.

Bref, les trois axes que je vais aborder aujourd’hui sont : la gestion de mon temps, la gestion de mes finances et la gestion de mon organisation car cela a eu un fort impact sur mon quotidien depuis que je suis complètement à mon compte.

⌛ La gestion de mon temps en tant qu’entrepreneure à 100%​


Même si j’étais déjà très régulièrement en télétravail avec mon ancien job, j’avais tout de même quelques contraintes : des horaires définis, des deadlines, des obligations etc… En fait, je n’avais jamais une liberté totale de mes faits et gestes et c’est surtout ça qui a changé. Désormais, j’ai une liberté totale sur tout ce que je fais, tout ce que je dis, tout ce que je montre et ça… ça peut être un gros gros piège ! 😱 Il faut vraiment être discipliné pour garder « un rythme de vie normal », notamment avec les horaires.

J’ai toujours été disciplinée dans les horaires car je me suis calée sur celles de mon conjoint, qui se lève très tôt. On peut ainsi plus facilement profiter de notre soirée tous les deux. Et puis, étant plus productive le matin, ça me convient bien ! 👌🏻 Mais par contre, j’ai la chance de pouvoir écouter plus facilement mon corps.

C’est un des nombreux avantages qu’offre l’entrepreneuriat : en découvrir plus sur soi-même et notamment découvrir son rythme de productivité. ✨

💰 Le rapport à l’argent & la gestion des finances

Quand on est indépendant, on ne sait jamais vraiment combien il nous restera dans la poche à la fin du mois. 🤷🏻‍♀️ On ne sait pas trop avec quoi on va se retrouver et cela peut engendrer un très gros stress au quotidien (et oui, l’entrepreneuriat n’est pas tout rose 😉).

Le fait d’échanger mon temps contre de l’argent est rapidement « bloquant » pour l’atteinte de mes objectifs, j’ai donc rapidement compris qu’il fallait que je trouve le moyen d’avoir des revenus « passifs » (tout est relatif 🙃), quelque chose qui puisse m’amener des fonds tous les mois et m’apporte plus de clients (donc aider plus de personnes à transmettre leur passion) et le moyen le plus simple de faire tout ça est de créer une formation.

Cela m’a poussé à remettre en question mes offres et ce que je souhaite réellement apporter aux gens, me poser des questions sur ce que les personnes attendent de moi.

Puis bon, quand on est entrepreneur, il y a aussi toute la partie comptabilité à gérer et ça, c’est pas de la tarte (mais je compte déléguer cette partie bientôt, il faut juste trouver quelqu’un qui connaît la législation suisse 🇨🇭) !

👌🏻 Déléguer & mieux m’organiser​

« Déléguer » et « Prioriser » seront mes maitres-mots de cette fin d’année. Je veux apprendre à prioriser et à mettre mon temps et mon énergie là ou vraiment moi et mes compétences apportent une réelle valeur.

J’ai donc accueilli Émilie tout début Septembre et qui se charge de monter et d’uploader le podcast et de rédiger cet article (coucou 👋🏻).

L’organisation, c’est vraiment mon principal problème. 😅 Tu connais le syndrome de l’objet brillant ? C’est quand tu abandonnes tout ce que tu fais pour faire le dernier truc à la mode (comme avec ClubHouse par exemple) ou encore quand tu stoppes tout pour mettre en place ta nouvelle idée et c’est pas très gérable au quotidien, j’avoue. 🙈

C’est aussi pour ça que j’ai décidé de déléguer : me concentrer sur les tâches où je suis utile et sur ma zone de génie.

Vraiment, je t’invite à déléguer si tu le peux car cela t’enlève une charge mentale de fou (et Dieu sait que c’est la bête noire des entrepreneurs), ça te fait gagner du temps que tu peux rentabiliser en développant ton business pendant que ton prestataire s’occupe des tâches que tu ne veux plus !

En bref, 

Même si plusieurs choses ont changé, ce ne sont pas des bouleversements majeurs non plus car mon entreprise existe maintenant depuis plus de 3 ans.

Mais se jeter à l’eau à 100%, ça pousse à développer une certaine confiance en soi pour oser et assumer d’être à son compte, car ce n’est pas encore super bien vu dans notre société (et pourtant…). Il faut savoir mettre en place de nouveaux processus, trouver des solutions à nos problèmes etc…

Mais très honnêtement, je ne pourrais pas retourner à la vie salariée (sauf si le contexte me l’impose, évidemment) car j’aime trop cette liberté qu’offre l’entrepreneuriat, même si cela demande quelques efforts (je préfère le terme « effort » à « sacrifices » car j’aime trop ce que je fais malgré tout).

Et toi, quels sont les avantages qui te plaisent le plus en étant entrepreneur(e) à plein temps ?